Vous êtes ici

Bannière donnez comme vous êtes

Témoignages de donateurs

Parce que le lien de chacun avec Paris-Dauphine est unique, il y a autant de raisons de soutenir la Fondation que de donateurs. Alumni, parent d’élève, professeur, étudiant – à travers son don, chacun exprime une histoire singulière avec l’Université…

Philippe Removille

Paris-Dauphine a structuré ma carrière et ce que je suis. Après mon parcours d’ingénieur, elle m’a donné une autre ouverture sur le monde - et de façon très prosaïque, Paris-Dauphine m’a apporté beaucoup plus que ce que j’ai payé pour ma formation ! Donner à la Fondation a une triple motivation. D’abord, c’est une façon de rembourser ma dette intellectuelle envers Paris-Dauphine. Ensuite j’arrive à un âge auquel la transmission du savoir est un sujet important. La Fondation est ce lien avec Paris-Dauphine et ses étudiants. Enfin, je crois aussi que, si nous voulons collectivement que Paris-Dauphine reste une institution d’excellence, autonome et accessible, il faut lui donner les moyens dont elle a besoin au-delà des subventions et du système public. Chaque alumni est capable, sans que cela soit un sacrifice personnel, d’apporter sa contribution pour le bien-être des étudiants actuels et le progrès de notre Université. Nous devons être beaucoup à donner un peu ! 

Thierry Bjalon

Je donne à la Fondation parce que je suis un alumni de Paris-Dauphine et qu’il me semble nécessaire que les anciens jouent leur rôle de transmission vis-à-vis des nouveaux étudiants. L’Université, c’est comme une équipe. Vous avez un titulaire et des remplaçants. La transmission entre les joueurs, l’échange, c’est la clé de la réussite ! Grâce à Paris-Dauphine, j’ai évolué dans un environnement international avec beaucoup de diversité et j’ai reçu une formation de qualité qui m’a permis de me construire, d’exprimer mes qualités et d’exister professionnellement dans des rôles variés. Je veux que d’autres après moi puissent avoir la même opportunité. Donner à la Fondation, c’est un moyen de faire une chaîne humaine, de transmettre aux nouvelles générations et de rendre ce qu’on nous a donné.

David Salabi

Plusieurs raisons me poussent à donner en tant qu’ancien de Paris-Dauphine. C’est d’abord ma sympathie, mon attachement et ma reconnaissance pour cette Université. Elle m’a beaucoup donné et il m’a paru logique, quand j’ai été sollicité, de l’encourager à mon tour. D’autant plus que le travail de la Fondation est sérieux et concret, avec des résultats probants qui méritent d’être encouragés. Donner s’inscrit aussi dans l’esprit de club dont bénéficient tous les dauphinois – faire partie d’une communauté, revoir les anciens, soutenir les nouveaux... Et puis, tout simplement, ça fait du bien de donner, d’aider les autres !

Agnès Piniot

« À Paris-Dauphine, nous arrivions d'horizons variés, ce qui a été pour nous extrêmement enrichissant. Heureuse de constater que nous avons tous pleinement profité de l'enseignement à l'origine de nos carrières professionnelles, je demeure très attachée à favoriser les échanges et à proposer à chacun un parcours d'enseignement récompensant ces efforts. Soutenir le programme Egalité des chances s'inscrit de toute évidence dans une vision positive visant à offrir à tous la possibilité de réussir. »

Franck Noiret

« Paris-Dauphine se caractérise par son esprit d'entreprise. En soutenant le programme Incubateur, je participe concrètement au développement d'entrepreneurs dauphinois et à l'émergence d'une nouvelle économie dans laquelle je souhaite que Paris-Dauphine prenne toute sa place. »

Eric Dubos

« Aujourd'hui, avoir une expérience à l'étranger est devenu essentiel pour nos jeunes, que ce soit en année de césure, en stage ou en formation. En soutenant la mobilité internationale, j'ai le sentiment d'investir dans un programme qui a un réel impact sur la vie des étudiants. »

Anne Forges

« Elon Musk a dit : “Si les règles vous empêchent d’avancer, battez-vous pour les changer”. Je crois que c’est ce que la Fondation Paris-Dauphine permet aux jeunes de faire grâce à son programme Égalité des Chances : dépasser les “règles” ou les limites liées à l’appartenance sociale, aux moyens financiers ou à l’accès aux filières d’excellence, en favorisant un recrutement plus juste et plus représentatif de la société. Comment ne pas les soutenir ? »

Anne Marion Delpont

Ma fille a fait tout son parcours universitaire à Paris-Dauphine et elle en est très contente. Les jeunes y sont bien encadrés et les enseignements de qualité avec des droits d’inscriptions peu élevés. En tant que parents d’élève, donner à la Fondation est un signe de gratitude, une forme de remerciement à destination de l’Université et de ses équipes. Et surtout, soutenir le programme Égalité des chances nous tient à mon mari et moi, particulièrement à cœur.  Nous souhaitons que l’accès à l’éducation qu’ont eu nos enfants profite aussi à d’autres issus de milieux plus défavorisés, et nous voulons, à notre niveau, faciliter la vie des jeunes méritants, les encourager dans la voie de l’excellence et contribuer à réparer quelques inégalités de naissance. La diversité est une richesse qui profitera à tous.

Olivier Bodenes

Aujourd'hui, l'excellence se mesure mondialement. Les universités étrangères disposent de moyens considérables et attirent des étudiants et entrepreneurs talentueux du monde entier. La Fondation Paris-Dauphine doit aider à servir le projet PSL qui capitalise sur des expertises reconnues et pluri-disciplinaires. Il faut également favoriser le goût d'entreprendre et soutenir les start-up, qui vont changer fondamentalement nos modes fonctionnement et de consommation. Ces étudiants talentueux doivent pouvoir imaginer le monde de demain dans les mêmes conditions que celles des universités américaines et pouvoir eux aussi envisager de créer de futurs Google ou Amazon.

Thibaud Mousset

J’ai rapidement pris conscience de l’impact positif de la Fondation sur le parcours des étudiants dauphinois. En deuxième année, j’ai eu le privilège de devenir guide pendant la Nuit des Musées grâce au programme Culture financé par la Fondation. Cette expérience a été très formatrice. De leur côté, certains camarades de promotion ont bénéficié du programme Égalité des Chances, d’autres ont eu la chance d’obtenir un logement à loyer modéré grâce à l’action de la Fondation. Pour moi, donner à la Fondation, c’est témoigner de la gratitude que je ressens à son égard et m’assurer que d’autres étudiants bénéficieront des mêmes opportunités. Donner, c’est aussi contribuer à faire vivre les valeurs d’excellence et de solidarité de Paris-Dauphine par un geste concret. Tous les étudiants peuvent le faire. La philanthropie, la générosité, ce n’est pas une question de moyens, ce n’est pas réservé aux plus âgés. C’est surtout une question d’engagement et de mouvement collectif !

Juliette Guyomarc'h

J’ai développé dès ma première année à Paris-Dauphine un sentiment de reconnaissance, de fierté, et d’appartenance qui m’a donné envie de m’engager à mon tour pour l’Université. M’investir aux côtés de la Fondation était pour moi le meilleur moyen de rendre à Paris-Dauphine ce qu’elle m’apporte, car la Fondation agit concrètement pour le développement de l’Université et pour les étudiants actuels et futurs.

Evelyn Odonkor

« Étant enseignante à Paris-Dauphine, je trouve naturel de soutenir la Fondation, qui aide les jeunes ayant besoin d’un coup de pouce et participe au progrès de l’Université. Je partage ses valeurs. Il me semble également important de m’impliquer sur mon lieu de travail et de contribuer à la réussite du groupe auquel j’appartiens. Cet état d’esprit vient de mon éducation. Au Ghana, où je suis née, on partage ses ressources avec les autres membres de la communauté. C’est normal, un geste de solidarité. Si chaque personne s’engageait à donner un peu de ses ressources pour une cause, nous serions étonnés par le changement que nous verrions dans nos sociétés. Et même si le don suppose d’être un acte désintéressé, on ne peut nier que soutenir son prochain nous procure, en plus, du plaisir en retour. Cela nous connecte aux autres et donne du sens à notre quotidien. »

Anne-Cécile Chauveau

La Fondation Paris-Dauphine prône des valeurs positives telles que la solidarité et l’excellence. A ce titre, il m’a paru important de soutenir ses actions et son dynamisme. Je travaille à Dauphine, mon mari y a étudié et nous souhaitons encourager les initiatives. Appartenant à cette communauté dauphinoise, nous devons tous nous sentir impliqués et, tel le colibri, faire notre part.

BNP Paribas

BNP Paribas est un acteur engagé en faveur de la professionnalisation des étudiants. A ce titre, notre Groupe a signé en 2014 une convention de partenariat global avec l’Université Paris-Dauphine. Chaque année, des bourses de mobilité internationale sont attribuées, selon des critères sociaux et d’excellence, à des étudiants sélectionnés par la Fondation Paris-Dauphine. En trois ans, ces bourses ont permis à près de 90 étudiants d’acquérir une expérience académique dans une université à l’international renforçant ainsi leur parcours et leur employabilité. 

Enerlis

Les programmes de la Fondation contribuent à créer la génération de demain : le programme « Egalité des Chances » est porteur de valeurs telles que le dépassement des idées préconçues et l’ouverture d’esprit ; l’Incubateur facilite la vie des jeunes qui ont envie de créer et de rentrer de manière moins conventionnelle dans le monde du travail. Dans le futur, nous aurons besoin d’entrepreneurs capables d’être acteurs de leur vie et d’avoir un impact sur notre société.