Coline est étudiante en troisième année de licence à l'Université Paris-Dauphine. En 2017, elle est partie un semestre à l'Université de Hong Kong avec l'aide de la Fondation Paris-Dauphine.

Qu'est-ce que cette expérience t'a apporté ?

C'était incroyable. Ce séjour m'a énormément responsabilisée, en commencant par la gestion de questions administratives et logistiques très importantes lorsqu'on part s'installer loin de chez soi ! Je suis sortie de ma zone de confort, notamment en rencontrant beaucoup de personnes très différentes, en assistant à des cours en anglais et en découvrant le fonctionnement d'une université asiatique - qui n'a rien à voir avec Paris-Dauphine.

Plus tard, j'aimerais m'orienter en finance ou en management international. Alors avoir vécu à Hong Kong m'ouvrira certainement des opportunités dans le futur, car c'est un centre financier et marchand très important. Connaitre le système local d'éducation et d'embauche avec ses exigeances me sera sûrement bien utile aussi pour construire ma carrière.

Quel a été l'impact de la bourse de la Fondation sur ton parcours ?

La bourse m'a permis de rembourser la plupart de mes dépenses faites à Hong Kong et donc de rentrer en France l'esprit serein. Un grand merci aux donateurs qui financent ces bourses et nous donnent l'opportunité de partir. C'est une très bonne initiative ! Nous sommes beaucoup d'étudiants à avoir besoin d'aide. Ce n'est pas parce que l'on est d'habitude pas éligible aux autres bourses que l'on est riche et que partir en Erasmus est accessible. Je trouve tellement dommage que certains étudiants renoncent à partir, notamment pour des raisons financières. Cette expérience est tellement transformatrice, autant sur le plan personnel que professionnel !