Par Laurent Karsenty

Date
Jeudi 17 janvier 2019
Heure
08h00 - 10h30
Lieu
Salle A709 - Université Paris-Dauphine
fotolia_206060542_l.jpg

Les travaux qui tentent de modéliser le processus de construction de la confiance au travail conduisent à souligner l’importance des attentes que chacun forme vis-à-vis de l’autre dont il dépend. Laurent Karsenty proposera d’examiner de plus près l’origine de ces attentes ainsi que leur impact dans la dynamique des relations de travail. A partir de là, il montrera comment cette modélisation peut se traduire concrètement en entreprise, notamment sous la forme d’ateliers d’expression des attentes. Enfin, il partagera quelques résultats et réflexions tirés des ateliers qu’il a lui-même animés et des équipes qu’il a suivies à la suite.

Intervenant : Laurent Karsenty

Psychologue et docteur en ergonomie (1994), Laurent Karsenty a débuté son parcours professionnel par des activités de recherche au CNAM à Paris, puis à l’Université Paul Sabatier à Toulouse. Ces recherches, centrées sur l’étude des conditions d’un travail collectif efficace et satisfaisant, l’ont conduit à s’intéresser au rôle de la confiance à partir de 2007. A cette époque, travaillant au sein d’un cabinet conseil à Paris, il a eu l’opportunité de travailler sur des situations de forte défiance chez ses clients. En s’appuyant sur ces expériences, et en reprenant des activités de recherche en 2011 avec le CNAM, il a proposé une modélisation de la construction de la confiance (publiée dans l’ouvrage collectif « La confiance au Travail » paru en 2013) et en a tiré un certain nombre d’implications sur l’organisation et le management (présentées notamment dans l’ouvrage « Quel management pour concilier performances et bien-être au travail ? » paru en 2015). Depuis 2012, tout en poursuivant ses recherches, Laurent Karsenty œuvre au sein du cabinet Ergomanagement pour aider les entreprises à repenser leur organisation et leur management afin de favoriser un travail en confiance.