12/09/2018 - Dans le cadre de notre série de rentrée #QuiSommesNous, nous vous présentons Amélie, Responsable des Relations avec les donateurs et de la fidélisation à la Fondation. Qui est-elle ? Comment voit-elle la Fondation et pourquoi aime-t-elle y travailler ? 

Amélie Rivalland

Quel est ton rôle à la Fondation ? 

Je suis chargée de fidéliser nos donateurs particuliers (alumni et parents d'élèves notamment), en établissant un lien constant avec eux. J'encourage les donateurs qui ne sont plus actifs à renouveler leur soutien et je m'assure que le programme de reconnaissance soit respecté. Je contribue également à l'élaboration de la stratégie de collecte de fonds et des campagnes de développement de la Fondation.

Quel est ton parcours ?

Après avoir étudié dans une école de commerce, j'ai travaillé plus de 10 ans comme Sales and Marketing Manager dans le secteur privé. J'étais par ailleurs très investie dans une association à but humanitaire. Au fil du temps, j'ai eu envie de mettre mes compétences, ma culture du résultat et mon savoir-être au service d’une organisation œuvrant pour l’intérêt général en adéquation avec mes valeurs. Ces dernières années, le fundraising en France s’est ouvert à de nouveaux secteurs, à des parcours variés, et le métier s’est fortement professionnalisé. 

Qu’apportes-tu de particulier à l’équipe ? 

Pugnacité, concentration et réalisation des objectifs fixés dans une dynamique bienveillante et source d'empathie. 

Ce que tu préfères dans ton travail ?

Chaque jour, nous jonglons entre relationnel et marketing. Il faut pérenniser les soutiens sur le long terme et aider la Fondation à trouver de nouvelles ressources. Cela passe par la communication, l'organisation d'événements, le suivi des actions et la fidélisation. La réflexion stratégique et la créativité sont indispensables. C'est passionnant ! C'est un métier dans lequel, en mobilisant une multitude d'acteurs - le personnel, les donateurs, les entreprises partenaires, les bénévoles et les étudiants, nous rendons possibles des projets fondamentaux pour Paris-Dauphine. C'est à la fois motivant et valorisant ! J'aide la Fondation à agir pour le développement de l’Université, à concrétiser des projets innovants et responsables, et en retour je suis témoin de l'impact sur les étudiants bénéficiaires qui sont tellement reconnaissants de nos actions. 

Pourquoi aimes-tu travailler dans cette organisation ? 

A la Fondation, je peux concilier une vie professionnelle riche et épanouissante avec ma vie de famille. Mon petit garçon de 6 mois a fait sa rentrée à la crèche de Paris-Dauphine et je peux facilement adapter mes horaires de travail en fonction si besoin. Quelle facilité pour moi ! Pouvoir agir au service des autres - étudiants, donateurs, chercheurs, entreprises, tout en bénéficiant de conditions de travail propices au bien-être et au bien faire, c'est un vrai atout et une chance qu’offre la Fondation.

Trois mots pour décrire la Fondation ? 

Engagement, défis, innovation.